Cesarius Alvim

             Painting

Après un parcours initiatique à l’Ecole de Beaux Arts à Rio de Janeiro, où il apprend les techniques de la peinture à l’huile auprès de peintres «académiques» qui portaient une affection particulière au travail d’après Nature, Césarius vient en France en 1970 pour réaliser un des ses rêves : contempler les œuvres des grands maîtres de la peinture.

Il découvre William Turner et Nicolas De Stael, qui, comme les impressionnistes français, deviennent une source d’inspiration inestimable. Il travaille le dessin à L’atelier de la Grande Chaumière à Montparnasse et rentre parallèlement au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Présentation :