Contrapunctus

 

 

 

 

 

 

 

 

Tableau de couverture :

« La baie de Saint Jacut en mer, Bretagne » 

par Cesarius Alvim

 

Dédicaces

 

Martial Solal : « Quand on parle à Césarius Alvim ou qu’on entend sa musique, on sait tout de suite que l’on a affaire à quelqu’un d’une très grande sensibilité. Sensibilité qui transparaît immédiatement dans son approche instrumentale et dans ses compositions. Multi-instrumentiste, le piano semble être pour lui le plus bel instrument du monde et ce n’est pas moi qui dirais le contraire. Il en tire de magnifiques sonorités qui rendent sa musique très émouvante. Je suis heureux de saluer un véritable artiste. Continue, Cesarius, à fabriquer de la belle musique. Avec mon amitié ». Martial.

 

Eddie Gomez : « Cesarius Alvim’s New CD Is Gorgeous. It Goes For Your Heart From Beginning To End Full Of Sweet And Tender Melodies That Sing And Shine. The Illusion Of Two Separate Musicians Is Beautifully Done. I Am Honored To Have This Music Dedicated To Me And Martial Solal. Bravo Ceasarius! » Eddie.

 

Réflexions sur un parcours inachevé : LE CONTREPOINT ET L’ARBRE

 

Maintenant le temps passé se fait présent …et je me souviens de cet arbre, seul, au milieu d’une petite place. Affaiblis par la pollution de la ville, il dépassait sa fragilité et dansait avec une élégance et un sens rythmique.  Me rappelant « L’Art de la Fugue » de J.S. Bach. Ses branches dessinaient de majestueux mouvements contraires, parallèles, … comme dans une partition d’orchestre dont les différentes voix entrelacées, par une parfaite harmonie font entendre un ensemble équilibré, vivant, coloré issu de la pensée du compositeur. A l’origine de cette danse unique l’on pouvait voir l’œuvre du vent. L’arbre nous montre le contraire d’une approche intellectuelle, laissant par son image, cet important message de simplicité et de liberté. A ce moment précis me voilà éclairé… Césarius Alvim

 

Remerciements et hommages :

 

- Cet Album est dédié à William Jones, « Le Seigneur de Rio », ami d’enfance. Philosophe et Mélomane averti, connaissant bien mon parcours musical, c’est à lui que revient l’idée de ce projet. Profondément touché par son soutien durant toutes ces années, j’espère être à la hauteur de cette amitié.

 

– à Ruth Alvim, ma mère, ancienne pianiste et chanteuse soliste dans l’ensemble de Villa Lobos dirigé par le compositeur à Rio de Janeiro, qui a bien voulu, à 83 ans, chanter un titre « The Message ». Témoignage spontané d’un moment inoubliable gravé par une seule prise.

– au Dr. Aubert Roullier pour les sorties en bateaux à la découverte de nouveaux paysages bretons, sujets actuels d’une série de peintures et de compositions nouvelles ;

– à Gérard Hirsch, supervision technique sonore et Carline Cramesnil.

 

Et enfin, par cette musique, je souhaite rendre hommage à Eddie Gomez, un des bassistes les plus importants de l’histoire du Jazz ainsi qu’à Martial Solal, pianiste unique parmi les plus grands du piano, avec lesquels j’ai eu l’honneur de partager de nombreux concerts et enregistrements, au piano et à la basse respectivement. Ils m’ont beaucoup apporté «humainement et musicalement». Un grand merci. C.Alvim

 

Titres Hall titres composed by Cesarius Alvim : 

 

1 Solaris; 2 Quasi fuga; 3 Mara, La belle; 4 la balançoire; 5 Stratus; 6 Hart Dansing; 7 I remember the poet d’après Time Remembered de Bill Evans

8 Etoile filante; 9 Amenée par le vent; 10 Glacial paysage; 11 Poême pour un rêve; 12 Le Seigneur de Rio; 13 The Wine France, hommage; 14 Lomào Verde; 15 The message d’après une chanson de Lorival cayme – Featuring Ruth Alvim.

 

 

RECOMMANDÉ 

PAR LE JAZZ SUR FRANCE BLEU -PARTENARIAT JAZZ RADIO 

CHOC CLASSICA PAR FRANCE MUSIQUE

http://store.hmusa.com/contrapunctus.html

The multitalented Cesarius Alvim presents Contrapunctus, an album of duos for bass and piano where Alvim plays both parts. Best known for his trio work, playing bass with pianist Martial Solal and drummer Daniel Humair, Alvim has recently been branching out as a soloist. His recent albums for Frémeaux have found Alvim playing both piano and bass, paired with such stars as Eddie Gomez and Eric Le Lann. Contrapunctus, dedicated to Gomez and Martial Solal, is gorgeous. In the words of Eddie Gomez, « It goes for your heart, from beginning to end, full of sweet and tender melodies that sing and shine.